Visite de 6 étudiants à StocaMine : "C'est un autre monde !"

Publié le 20 mai 2011 à 11h38
Ce mardi 17 mai, 6 étudiants du Lycée Théodore Deck de Guebwiller en BTS électrotechnique, sont descendus au fond pour découvrir le stockage des déchets ultimes.
Une visite sans a priori par des jeunes qui ont manifesté beaucoup de curiosité.


Ils passent leurs examens de BTS et se préparent pour certains à entrer dans la vie active. Ces jeunes citoyens ont été plutôt surpris par leur visite de presque 3 heures, d'abord par la largeur et le bon aspect général des galeries, bien entretenues par des équipes dédiées.
Second sujet d'étonnement : les galeries qui s'éboulent plus rapidement que prévu et qui rendent délicat, voire impossible, le destockage des déchets, notamment ceux stockés dans le bloc 15. L'un des étudiants s'est exclamé : "Les bigs bag de déchets risquent de s'ouvrir en étant déplacés, ce serait pire encore que de les laisser sur place !". Des explications leur ont été données sur les risques sanitaires encourus par les opérateurs qui seraient éventuellement affectés au destockage. L'un des visiteur a constaté que les questions posées pour l'impact des déchets de StocaMine sont identiques que tous les autres sites miniers qui contiennent des déchets ultimes, et qu'un déplacement des produits dans une mine allemande ne ferait que transférer le problème.
Bien entendu, les questions ont fusé sur le maintien des déchets au fond, et les moyens techniques de confinement pour colmater et boucher les galeries ont été explicités ; un procédé qui prendrait exemple sur les mines de stockage allemandes, justement.
Enfin, en quittant les lieux avec l'idée qu'il n'y a pas de solution idéale mais seulement des solutions acceptables, les 6 étudiants du Lycée Deck ont eu le sentiment d'avoir réellement découvert le milieu minier ce matin-là.

 

 

Commentaires (Vos questions, propositions et réflexions)

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font quatre plus deux ? (chiffres)