15 avril 2013

Publié le 16 avr 2013 à 13h55
Cette opération lourde a en effet nécessité la remise en état d'une machine Paurat (cf : photo 1) afin de pouvoir avancer en sécurité dans le bloc 25 en faisant tomber le toit sur 2 m de hauteur jusqu'à un niveau plus stable. Plus d'une centaine de mètres ont été havés pour accéder dans la recoupe du bloc 25 où le trou de sonde a été rencontré. Il était totalement sec (cf : photo 2) et il sera traité pour empêcher l'eau de l'emprunter dans quelques siècles et de ruisseler dans le stockage.

Photo 1 : Paurat

Photo 2 : W3 trouvé

Commentaires (Vos questions, propositions et réflexions)

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font quatre moins un ? (chiffres)